L’automne, la tristesse, la depression


L’automne, la tristesse, la dépression

L’automne

L’automne a commencé ! Les journées diminuent, la force du soleil faiblit et les feuilles des arbres jaunissent. L’énergie pétillante de l’été s’éloigne et peu à peu nous rentrons dans une énergie plus douce et profonde. Le mouvement de l’énergie de l’automne va vers le bas, l’énergie revient à la Terre.

Ce changement énergétique peut être difficile à passer : après la lumière et la joie de l’été il s’agit de ralentir et de revenir à soi, à un rythme plus lent. C’est une bonne période pour des activités douces telles que méditation, relaxation, cohérence cardiaque, gigong, massage et automassage…

Les organes de l’automne sont :

  •  Le poumon : il extrait l’énergie de l’air, la mélange à l’énergie des aliments que nous ingérons et la distribue au corps. Il gouverne le nez, la peau et le sens du toucher.

Il est donc important de bien respirer et tout exercice respiratoire renforce l’énergie du poumon.

  •  Le gros intestin : il s’occupe de l’évacuation des aliments digérés.

Plusieurs signes peuvent nous faire penser à une énergie du poumon/gros intestin en déséquilibre : fatigue, peau sèche ou terne, bronchite, sinusite, rhume, constipation, diarrhée mais aussi frustration, tristesse, dépression, difficulté à lâcher prise, peur de la réaction de l’autre…

La tristesse et dépression

La tristesse est l’émotion qui apparaît lorsque l’énergie du poumon et du gros intestin sont en déséquilibre. Elle peut apparaître suite à une période intense de stress et de fatigue mais aussi suite à des événements externes comme une séparation ou un deuil. La tristesse est un état passager dont il est important de prendre soin. Nous adoptons un mouvement de repli lorsqu’elle est présente, nous nous enfermons et nous avons besoin de temps seuls. Ce repli est nécessaire, c’est comme un retour à soi avant de rebondir et aller de l’avant.

Alors même si vous trouvez que la tristesse est une émotion négative et que de se replier est nul, n’hésitez pas à prendre ce temps pour vous !

Parfois la tristesse persiste, et avec elle apparaissent également une perte d’envie ou plaisir, des sentiments négatifs tels que mauvaise estime de soi, dévalorisation, culpabilité… Il est également possible que des douleurs soient présentes dans le corps, des troubles du sommeil et/ou une perte d’appétit. On nomme cet état « dépression »

Il est intéressant de signaler que parfois une grande colère retenue peut aussi se transformer en tristesse et dépression.

Dépression et psychothérapie

Quand la tristesse se prolonge il est important de consulter et d’essayer de comprendre ce qui se passe. La dépression est une maladie qui se soigne ! Une psychothérapie peut aider à travailler sur les émotions négatives ou envahissantes, elle permet également de travailler sur les événements qui l’ont provoquée et favorise l’intégration et la digestion des étapes de vie.