Corps en mouvement en psychothérapie


Corps en mouvement en psychothérapie

Pour faire suite à l’article du mois d’avril, voici une brève explication de la place du corps dans mes séances.

Pour moi les événements, la vie se digèrent à deux niveaux :

  • dans la tête : je comprends, je fais des liens, j’explique… et
  • dans le corps : en tant qu’expérience vécue (de manière sensorielle et émotionnelle) qui se digère

L’un et l’autre sont utiles… Et la vie nous confronte régulièrement à des digestions partielles parce que l’un ou l’autre des niveaux n’a pas achevé le processus. Par exemple dans les situations de peur : notre tête sait que c’est irrationnel, mais notre corps continue de réagir. Ou la barre chocolatée que notre corps réclame et que notre tête ne pense pas indispensable : elle sera mal digérée…

Il me semble intéressant de souligner que la digestion par le corps est indispensable alors qu’on peut se passer de la partie compréhension.

 

Mes séances

Dans mes séances j’essaye de laisser une place à votre corps et à son mouvement :

  • En vous aidant à prêter attention à ce qu’il dit : en terme de sensations et émotions. Au début il arrive parfois que l’on n’ait pas les mots, ou que l’on ne ressente peu/pas. Mais étape après étape, l’apprentissage se fait et la personne décode de mieux en mieux ce qui se passe
  • En vous apprenant à le calmer par des exercices de respiration, d’ancrage…

Parmi les techniques qui accompagnent mon travail en psychothérapie :

  • l’hypnose, qui permet d’augmenter la détente, renforcer ses ressources, calmer l’anxiété et le stress, aider à la gestion de la douleur, améliorer le sommeil, explorer les émotions… Le corps, via nos sens, a une place importante dans l’hypnose. En effet, tout ce qui est travaillé ne se limite pas à une idée, un concept, mais est éprouvé dans le corps.

 

  • le Jin Shin Jyutsu qui permet de prendre soin du mental et du corps, et d’augmenter ainsi le bien-être. Les outils principaux sont le souffle, l’attention au corps et à notre capacité à nous adapter. Par le Jin Shin Jyutsu, nous apprenons à ressentir et à accompagner le changement avec confiance et une vraie présence.