Accueillir et traverser une émotion


Accueillir et traverser une émotion

Traverser les émotions

Dans les articles de juin et juillet 2017 je fais brièvement référence à la possibilité d’accueillir et de vivre une émotion. Parfois plus facile à dire qu’à faire ! Pourtant nous le faisons déjà tous les jours, sans efforts, pour de nombreuses émotions. Pensez simplement par exemple à votre dernier moment de rire, grand ou petit: les muscles de votre visage et de votre ventre se sont contractés, votre bouche s’est ouverte, des sons se sont produits, vos yeux se sont humidifiés et la posture de tout votre corps s’est ouverte à ces changements posturaux, hormonaux etc. Puis le moment passé vous avez continué votre journée sans besoin de repenser et repenser encore et encore à ce moment. L’émotion est arrivée, vous a traversé, s’est modifiée et le flux de la vie a repris son cours.
Voilà, certaines émotions n’ont pas trop de peine à nous traverser : elles surgissent, provoquent des sensations corporelles, leur énergie nous traverse, puis se déchargent et… passent.

Quand émotions et sentiments se mélangent

Parmi les émotions de base nous trouvons la joie, la peur, la colère, la tristesse, le dégoût et la surprise. A ces émotions se mélangent parfois toutes sortes de sentiments tels que la déception, le ressentiment, la culpabilité… Ces sentiments sont une construction mentale et plus on y pense, plus ils prennent de l’ampleur et occupent notre mental. Par exemple prendre la parole en public suscite de la peur. C’est normal: nous avons à faire à un groupe, il y a plus d’imprévisibilité… Nous pourrions nous arrêter là et laisser passer. Mais notre mental s’en mêle et nous commençons à imaginer la déception si l’on devait bégayer en public ou la honte de devenir rouge pivoine, ou encore nous nous disons que « il ne faut pas avoir peur, c’est nul, on doit être bien » etc… L’émotion de départ perd en clarté et devient un grand mélange de sensations mentales et corporelles.

Être avec l’émotion

Pour qu’une émotion puisse passer il est nécessaire d’être entièrement avec, en laissant le chaos provoqué par les sentiments en dehors. Un premier pas peut être de nommer les divers sentiments qui vous habitent et essayer de revenir en douceur à l’émotion et aux sensations corporelles qui y sont liées. Faire cette distinction n’est pas toujours facile parce que les sentiments ont tendance à prendre toute la place. Par exemple, lors d’un conflit la colère ou la tristesse peuvent se mélanger à la culpabilité, la déception, le ressentiment ou la jalousie… Faire cette distinction permet souvent de revenir à l’instant présent, au temps de l’émotion, alors que dans les sentiments, vieilles histoires et peurs futures se mélangent.
Puis peu à peu vous pouvez essayer de ressentir les sensations corporelles en lien à l’émotion et cheminer avec elles: identifier les zones du corps où quelque chose se passe, observer comment au fur et à mesure ces sensations se modifient et constater qu’au fil du temps, souvent après être devenues plus fortes, elles diminuent et disparaissent.
Sachez que le premier réflexe sera de laisser tomber et de se remettre à ruminer, parfois il faut plusieurs essais pour que la « connexion » se fasse. Mais essais après essais vous allez construire une nouvelle manière d’être en relation à votre corps et à vos émotions. Il me semble aussi important de se souvenir que même celui qui est dans une bonne connexion à soi ne fait qu’apprendre tout les jours à s’y maintenir!

Emotions – sentiments et psychothérapie

Parfois ce mélange d’émotions et de sensations est un grosse pelote de laine emmêlée et nous n’arrivons plus à trouver les deux bouts: passé et présent se mélangent et nous n’avançons plus. Une psychothérapie peut aider à :

  • apprendre à accueillir les émotions sans se laisser déborder
  • revenir sur ce passé qui conditionne encore notre présent avec des peurs, incertitudes, ressentiments…
  • clarifier ses besoins
  • augmenter notre liberté de mouvement dans notre corps et notre vie
  • apprendre à être dans l’instant présent

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus d’informations !