Le mouvement pour le bien-être physique et psychologique

Le mouvement pour le bien-être physique et psychologique

Le printemps s’installe toujours un peu plus… Avec plaisir on découvre que les journées se rallongent et l’envie de bouger et de profiter du soleil augmente !

Bouger est important dès le plus jeune âge. Chez l’enfant le mouvement stimule le développement psychomoteur, augmente la coordination et les capacités de concentration. Sans oublier tous les bénéfices en terme de compétences sociales quand l’activité est partagée avec d’autres.

Chez l’adulte les avantages sont aussi nombreux : réduction du stress, meilleur sommeil, meilleure santé cardiovasculaire… L’effet de l’activité physique sur notre santé psychique est aussi important !Bouger permet d’augmenter la production de:

  • sérotonine qui régule l’ humeur
  • endorphines qui apportent une sensation de calme et de bien-être

Une étude de 2014 paru dans le Journal of Experimental Psychology (Jul. 2014, 1142-1152) montre également que le processus créatif augmente pendant la marche et tout de suite après, surtout si elle est pratiquée à l’extérieur.

La tâche de bouger nous semble parfois ardue…

Les journées sont longues, le soir la fatigue est là et l’effort semble insurmontable. On rumine : je devrais…, trop fatigué… que faire ? Etc. Parfois de fausses idées augmentent la sensation de ne pas y arriver.

Quand on pense à « activité physique » le mot « sport » apparaît avec des impératifs en terme de fréquence, durée etc. Et si on pouvait faire autrement ?

La notion de plaisir me semble essentielle. Le temps que l’on y consacre ? Peu importe ! Marcher, courir, certes… Mais aussi m’étirer dans mon salon, faire quelques salutations au soleil, danser cinq minutes, marcher dans un parc dix minutes et puis profiter de paysages et des sons de la nature… Le choix s’élargit tout de suite et on a envie de s’y mettre !